Les bases essentielles a connaitre sur les salaires dans le marketing

Dans le monde du marketing, il existe une multitude de métiers et de niveaux d’expertise. Les salaires varient en fonction de ces différents facteurs, qu’il est nécessaire de comprendre pour bien appréhender les rémunérations dans ce domaine. Dans cet article, nous allons aborder les éléments qui déterminent le montant d’un salaire dans le marketing ainsi que quelques indications sur les niveaux de rémunération moyenne.

Le calcul du salaire : base et taux horaire

Pour commencer, le montant du salaire est calculé en prenant en compte la base et le taux horaire. La base correspond au nombre d’heures effectuées par semaine, tandis que le taux horaire est défini en fonction du poste occupé et du niveau d’expérience. Il convient de préciser que le salaire brut comprend également des éléments tels que les primes, les avantages en nature et les congés payés.

Dans certaines entreprises et secteurs d’activité, notamment dans le domaine du commerce ou de la vente, les salaires du marketing peuvent être proportionnels aux objectifs atteints, ce qui implique des variations selon la performance du professionnel concerné.

Différents niveaux de responsabilité et d’expérience

Dans le marché du travail, on distingue généralement trois niveaux d’expérience : junior, confirmé et senior. Ces appellations permettent de situer les compétences d’un employé et son degré d’autonomie dans l’exercice de ses fonctions.

Un responsable communication marketing junior a généralement moins de 3 ans d’expérience, tandis qu’un confirmé en a entre 3 et 5 et un senior plus de 5 ans. Bien évidemment, cela se répercute sur les niveaux de rémunération, qui augmentent progressivement avec l’expérience et la montée en compétences.

Salaire moyen selon le poste et l’ancienneté

On trouve différents métiers dans ce secteur d’activité tels que chef de projet digital, community manager, social media manager ou directeur marketing. D’après une étude réalisée par Urban Linker, les salaires moyens sont les suivants :

  • Chef de projet marketing : entre 36 k€ et 45 k€ annuel.
  • Community manager : entre 28 k€ et 34 k€ annuel.
  • Social media manager : entre 37 k€ et 45 k€ annuel.
  • Directeur marketing : entre 55 k€ et 70 k€ annuel.

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif et reflètent des tendances générales observées dans le métier. Néanmoins, ils peuvent varier d’une région à une autre, ainsi qu’en fonction du secteur d’activité pour lequel on travaille. Par exemple, il n’est pas rare de constater que les salaires sont sensiblement supérieurs à Paris et sa région comparativement au reste du territoire.

L’influence des start-ups sur les salaires

Le marketing étant un secteur en constante évolution, de nombreuses startups se créent chaque année. Celles-ci proposent des postes attractifs pour les compétences recherchées, avec des rémunérations parfois supérieures à celles d’entreprises plus traditionnelles. Cela s’explique notamment par la volonté d’attirer des talents et de les fidéliser.

En revanche, certaines petites structures peuvent avoir des contraintes budgétaires qui limitent leur capacité à offrir des salaires élevés. Dans ce cas, l’avantage peut se trouver dans le potentiel d’évolution rapide vers des postes à plus haute responsabilité ou dans des avantages annexes (participation au capital, tickets restaurant, etc.).

La transformation digitale : une tendance lourde influençant les salaires

La digitalisation de notre économie a profondément modifié les stratégies marketing des entreprises. Les métiers liés au numérique ont alors vu leur importance grandir et les salaires augmenter en conséquence. Selon une étude menée par Glassdoor, on peut ainsi constater que les emplois du marketing les mieux rémunérés sont ceux qui requièrent des compétences techniques pointues. Des postes tels que directeur e-commerce, growth hacker, data scientist ou encore expert SEO/SEM sont particulièrement prisés et souvent bien rétribués.

La valorisation des compétences spécifiques

Les professionnels disposant de savoir-faire particuliers, obtenus grâce à des formations spécialisées telles qu’un mastère en Webmarketing, SEO ou Marketing digital, peuvent également bénéficier d’une rémunération supérieure à celle de leurs homologues généralistes. En effet, ces compétences pointues sont actuellement très recherchées par les entreprises, qui sont prêtes à proposer des salaires attractifs pour les attirer et les fidéliser.

Par ailleurs, on observe que certaines industries valorisent davantage les profils marketing : le secteur du luxe et de la publicité offre généralement des salaires plus élevés par rapport au marché moyen.

Savoir-être et progression dans le métier

Enfin, il est essentiel de garder à l’esprit que la progression professionnelle est souvent liée aux qualités personnelles du collaborateur, comme son leadership, sa capacité à travailler en équipe, sa créativité et surtout sa passion pour son domaine d’activité.

Grâce à une expérience solide et une expertise appréciée sur le marché, certains professionnels du marketing ont ainsi pu monter en grade et occuper des postes clés avec des responsabilités importantes et des salaires attractifs.

Pour conclure, les salaires des métiers du marketing sont déterminés par plusieurs facteurs tels que le niveau d’expérience, les domaines de compétence, la taille et le secteur de l’entreprise dans laquelle travaille un profil marketing. Ces éléments permettent d’aider tout candidat souhaitant s’orienter vers ce secteur à mieux comprendre les grilles salariales et ainsi choisir son parcours professionnel en fonction de ses aspirations et capacités.

Laisser un commentaire