Emploi des travailleurs handicapés

Pour favoriser l'emploi des travailleurs handicapés, 100CV.com s'est associé au site handi-cv, afin de proposer une CVthèque de travailleurs handicapés et de rapprocher recruteurs et travailleurs handicapés.

L'équipe 100CV.com en profite pour vous proposer un dossier complet entièrement consacré à l'emploi des travailleurs handicapés :

Par ailleurs, 100CV.com met à la disposition des recruteurs un autre dossier concernant le recrutement des travailleurs handicapés : les aides à l'embauche disponibles pour les entreprises ; les principales mesures législatives concernant les recruteurs face aux travailleurs handicapés.

  Emploi des travailleurs handicapés  

L'accès à la vie professionnelle, lorsque l'on est une personne handicapée, peut s'avérer être un véritable chemin de croix. Des lois, des aides et des programmes de formation ont été progressivement mis en place par l'Etat afin de faciliter le parcours professionnel des travailleurs handicapés. L'obligation d'emploi imposant 6 % de travailleurs handicapés dans les entreprises, les programmes de formation et les subventions associatives comme celles de l'AGEFIPH sont autant d'aides favorisant l'accès des travailleurs handicapés à la vie active.

  • Faut-il mentionner son handicap dans son CV ?

Ne pas mentionner son handicap peut permettre au candidat d'accéder, sans discriminations, à l'étape de l'entretien d'embauche qui constitue alors une meilleure opportunité pour révéler son handicap. Cependant, mentionner son handicap peut être bénéfique si l'on considère l'obligation d'emploi concernant les travailleurs handicapés. C'est donc au travailleur handicapé que revient le choix d'en faire ou non la mention, en considérant sa situation de recherche d'emploi (entreprise, compétences et expériences professionnelles…).

  Reconnaissance du handicap  

Les catégories d'handicap ont complètement disparu depuis le 1er janvier 2006 ; actuellement, seul le handicap lourd est distingué.

Le statut de personne handicapée confère, au regard de l'emploi, des avantages réglementés. Seules certaines catégories de personnes peuvent bénéficier du statut de personne handicapée : les travailleurs handicapés reconnus par la COTOREP ; les victimes d'accidents du travail et les anciens militaires et assimilés. Depuis le 1er janvier 2006, les titulaires de la carte d'ivalidité et ceux de l'allocation aux adultes handicapés peuvent également bénéficier de ce statut.

Détails concernant les catégories de handicap

Faire reconnaître sa situation de handicap est essentiel car cela permet de bénéficier d'aides et de soutiens adaptés pour trouver ou pour conserver un emploi. En tant que demandeur d'emploi, la reconnaissance du handicap permet de bénéficier de dispositifs d'accompagnement à l'emploi, notamment de contrats de travail « aidés » pouvant favoriser l'embauche.

  • La Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) est chargée d'accorder la qualité de travailleur handicapé, pour une durée déterminée.
  • Carte d'invalidité délivrée par la CDAPH, de même que les allocations destinés aux enfants et adultes handicapés.
  • Toute personne de plus de 16 ans et dont les capacités physiques ou mentales sont altérées par un handicap peut être reconnue comme travailleur handicapé.

Détails concernant le rôle de CDAPH et la demande de reconnaissance d'handicap

  Legislation en faveur des travailleurs handicapés  

Deux lois essentielles s'appliquent aux travailleurs handicapés : la loi du 10 juillet 1987 et la loi « Handicap » du 11 février 2005. Plusieurs principes confèrent ainsi de nombreux droits aux travailleurs handicapés :

  • Obligation d'employer des travailleurs handicapés.
  • Toute personne handicapée a droit à la compensation des conséquences de son handicap (notamment grâce au plan personnalisé de compensation).
  • La rémunération des personnes handicapées dans le secteur privé doit être égale à celle des travailleurs valides. En cas de rendement diminué par le handicap, un abattement est envisageable ; cependant, l'Etat prend en charge la différence salariale.
  • Aucun licenciement n'est envisageable sur le seul motif du handicap ; la durée du préavis de licenciement est doublée pour les travailleurs handicapés.

Détails concernant la législation en faveur des travailleurs handicapés et leurs droits

  La formation par correspondance :  

Les formations par correspondance sont accessibles à tous et peuvent faire l'objet d'un cursus diplômant ou d'une acquisition de savoirs et de compétences ; elles peuvent être dispensées par des établissements spécialisés, comme le C.N.E.D (Centre National d'Enseignement à Distance) ou le C.N.F.D.I (Centre National privé de Formation à Distance), ou encore par des établissements publics proposant ce service.

  • Durée aménageable selon vos besoins.
  • En cas de diplôme sanctionnant la formation, se présenter aux examens est obligatoire ; veillez à ce que votre diplôme soit habilité par le Ministère de l'Education Nationale (votre diplôme, en ce cas, ne mentionnera pas la formation à distance).
  • Certaines formations imposent de suivre une formation simultanée en université.

  Les tests d'orientation  

S'orienter professionnellement n'est pas chose aisée : comment faire la part des choses entre ce que l'on aime, ce que l'on souhaite et ce pour quoi l'on est doué ?
Deux tests d'orientation reconnus sont utilisés pour vous aider à choisir votre voie :

Le MBTI

Inspiré par la théorie des « types psychologiques » de C.G Jung, l'indicateur typologique de Myers-Briggs (MBTI) a été mis au point par Katharine Briggs et Isabel Myers, après de longues années de recherches et d'expérimentations.

  • Composé de 89 questions, à remplir en une dizaine de minutes. L'entretien se déroule en deux fois deux heures. Il permet d'effectuer un bilan de compétences.
  • Le MBTI permet de situer une personne parmi 16 grands types de personnalité, définis à partir de préférences personnelles dans quatre domaines distincts : orientation de l'énergie ; recueil d'information ; prise de décision et mode d'action.
  • Le résultat détermine le tempérament de la personne, ses atouts et ses faiblesses.

L'IJTI-Process

L'IJTI-Process est également un test typologique issu de C.G Jung. De seconde génération, il a été développé en Europe par des praticiens et des universitaires français, anglais, irlandais, norvégiens, russes, espagnols et portugais. À la fois questionnaire et méthodologie, ce test permet d'identifier avec précision le type psychologique d'une personne.
Questionnaire incluant le principe du développement en fonction de l'âge de la personne, grâce à une structuration temporelle.

  Formation des travailleurs handicapés  

Les personnes handicapées peuvent bénéficier non seulement des programmes de formation dites de droit commun et destinées à l'ensemble des salariés et demandeurs d'emploi (D.I.F/C.I.F…), dont certaines bénéficient de subventions de l'AGEFIPH, mais également de programmes de formation spécifiques.

Tous les organismes de formation, quels qu'ils soient (établissement privé ou public ; organisme spécialisé ou de droit commun ; organisation professionnelle ou syndicale …) se doivent d'accueillir les personnes handicapées, à temps plein ou partiel.

Les programmes de formation de droit commun, bénéficiant de subventions

Le contrat d'apprentissage

Le contrat d'apprentissage est une formation en alternance : l'apprenti travaille en entreprise pendant toute la durée de son contrat et suit en parallèle une formation théorique et pratique, afin d'obtenir une qualification professionnelle. La formation est dispensée par l'entreprise et par un centre de formation d'apprentis (CFA) ; l'entreprise prend en charge la rémunération de l'apprenti.

  • Formation accessible à tous les travailleurs handicapés de 16 ans et plus.
  • Durée de la formation variant entre 1 et 4 ans pour les travailleurs handicapés.
  • Aucune période d'essai imposée en cas d'embauche en CDI suite à cette formation : la durée d'apprentissage est prise en compte dans le calcul d'ancienneté.
  • Aides financières et pédagogiques proposées pour faciliter l'accès à la formation par les travailleurs handicapés.

Détail des subventions de l'AGEFIPH

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation permet l'insertion professionnelle de jeunes en marge du système scolaire ainsi que la réinsertion professionnelle de personnes déjà engagées dans la vie active. Ce contrat offre une formation en alternance alliant l'enseignement d'un centre de formation à l'initiation pratique d'une entreprise.

  • Formation accessible aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d'emploi de plus de 26 ans.
  • Durée de la formation variant entre 6 et 12 mois (prolongation possible selon les cas)
  • Subventions et prime à l'insertion sont proposées afin d'aider les travailleurs handicapés à profiter de cette formation.

Détail des aides proposées

Les différents programmes de formation destinés aux travailleurs handicapés

Le contrat de rééducation

Le contrat de rééducation est accessible à toute personne n'ayant plus la possibilité d'exercer son emploi suite à un problème de santé ou à un accident. Ce contrat lui permet d'être formé en milieu ordinaire, lui permettant ainsi de se réaccoutumer à son métier ou d'en apprendre un autre.

Le contrat de rééducation est un CDD tripartite signé entre l'organisme de sécurité sociale, le salarié et l'employeur.

  • Seuls les travailleurs handicapés reconnus par la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées) peuvent bénéficier de ce contrat.
  • Contrat financé en partie par la caisse d'assurance maladie, qui participe au salaire de l'employé.
  • Durée de la formation variant entre 3 mois et 1 an, avec possibilité de renouvellement. Une fois le contrat signé, aucun licenciement ni démission possible.
  • Certaines subventions peuvent être sollicitées auprès de l'AGEFIPH : aide au maintien dans l'emploi ; aide à la mobilité ; aides techniques ; aide à l'adaptation des situations de travail…

Le stage de rééducation professionnelle

Le stage de rééducation professionnelle permet aux personnes handicapées de suivre une formation qualifiante en vue d'une insertion, voire d'une réinsertion professionnelle.

  • Stage réservé aux travailleurs handicapés reconnus par la CDAPH et aux bénéficiaires d'une pension d'invalidité.
  • Stage réalisé dans un Centre de Rééducation Professionnelle, assurant un suivi social et médical du travailleur handicapé.
  • Durée de formation généralement supérieure à un an
  • Coût de la formation et frais de séjour couverts par l'assurance maladie.

Détails du stage de rééducation professionnelle

La formation de reconversion professionnelle

La formation de reconversion professionnelle permet d'obtenir un diplôme ou une certification de niveau V (CAP) à III (BTS). La formation est dispensée dans l'une des neuf Ecoles de Reconversion Professionnelle (ERP) réparties en France.

  • Formation accessible aux travailleurs handicapés reconnus par la CDAPH, aux bénéficiaires d'une pension d'invalidité et aux personnes souhaitant retrouver un emploi suite à un accident de travail ou à une maladie professionnelle reconnue par l'assurance maladie
  • Durée de formation comprise entre 21 et 27 mois (avec possibilité d'une mise à niveau préalable de 3 à 6 mois)
  • Rémunération assurée par l'Agence de Service et de Paiement (ASP)
  • L'assurance maladie prend en charge le coût de la formation et les frais de séjour et verse une pension d'invalidité ou des indemnités, selon les cas.

  Associations d'aide aux personnes handicapées : 

  • ADAPT : Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées.
  • AGEFIPH : Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion professionnelle des Personnes Handicapées. Information, conseil et financement des travailleurs handicapés.
  • HALDE : Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité. Actions préventives pour lutter contre toutes les formes de discrimination.
  • MDPH : Maisons Départementales des Personnes Handicapées. Accueil, orientation et soutien des personnes handicapées.

 Rédaction de CV par un consultant 

C'est votre première recherche d'emploi et vous ne savez pas que mettre en avant dans votre CV ou quelles règles respecter ? Vous souhaitez vous réorienter ou postuler pour un poste plus élevé et avez besoin de conseils pour valoriser votre candidature ?

  • Amélioration et mise en avant de vos savoir-faire
  • Rédaction intégrale de votre candidature (CV et /ou lettre de motivation), à partir d'un bilan professionnel complet

Des consultants 100CV.com, professionnels du recrutement, sont à votre disposition et vous aident dans la rédaction de CV (et /ou de lettres de motivation ).

> Voir tous les services de rédaction par un consultant 100CV.com